Les enfants face au divorce

Prendre la décision de se séparer avec le père ou la mère de ses enfants, en faisant le choix de divorcer, n’est jamais un pas facile à franchir certes, mais beaucoup n’ont pas d’autres alternatives, en particulier lorsque les morceaux ne peuvent plus être recollés.

Toutefois dans ce genre de situation, même si on en parle pas souvent, les enfants  restent ceux qui en pâtissent le plus, car étant attachés à leurs deux parents.

Capture.PNG

Il faut savoir trouver les bons mots ( surtout lorsqu’ils sont encore jeunes ) pour leur expliquer que papa et maman vont se séparer, mais que cela ne changera rien à l’amour que chacun leur porte.

Ils essaieront toujours de comprendre pourquoi leurs parents ont décidé de ne plus vivre ensemble, en acceptant difficilement ce qui se passe.

Généralement un enfant a besoin de rester avec sa mère,  lorsqu’il est encore petit.

Au Sénégal par exemple, il arrive souvent que ce soit la fille qui aille vivre avec sa mère et le garçon : chez son père.

Le divorce peut engendrer des conséquences très néfastes chez l’enfant qui vivra très mal cette nouvelle situation et beaucoup de parents n’en prennent pas forcément conscience, en pensant qu’ils sont ceux qui souffrent le plus de cette rupture.

Celui-ci pourra ainsi par exemple, commencer à devenir plus agressif envers les autres, en raison de ce qui le frustre, ou encore très distant, en se sentant coupable de ce qui est arrivé, alors qu’il n’est en rien fautif !

Au niveau scolaire également cela ne reste pas sans conséquences, car cela pourra se faire ressentir sur les notes de l’enfant qui en raison de son choc émotionnel, prendra moins de goût à tout ce qu’il fera.

Capture.PNG

De plus, il y a la perte de repères dans cette transition, car il devra faire dorénavant face à une toute autre réalité, celle d’être confrontée à une nouvelle vie partagée entre deux maisons : celle du parent avec qui il habite et celle de l’autre avec qui il ne vit plus.

La communication peut aussi devenir difficile également avec son unique parent avec qui il vit désormais, surtout lorsqu’il s’agit d’un enfant un peu plus grand   ( De 10 à 11 ans par exemple ) préférant se replier sur lui-même.

Le cas le plus délicat, c’est lorsqu’un des deux parents fait le choix d’aller s’installer dans un autre pays, ce qui peut terriblement affecter l’enfant qui ne cessera de réclamer la personne concernée, car il ne la verra plus aussi souvent, en raison de la distance.

Il y a d’ailleurs eu certaines histoires qui m’ont terriblement choquées, concernant certains parents, notamment des hommes qui avaient pris volontairement leur fils ou leur fille en disparaissant avec eux dans un autre coin du monde, sans que la maman ne puisse plus entrée en contact avec son enfant, car n’ayant aucune idée de l’endroit il se trouvait désormais.

D’autre part, ce qui est important à savoir c’est que les enfants  s’imaginent très souvent que leurs parents finiront par se remettre ensemble.

Par conséquent, nombreux sont ceux parmi eux qui vivent très très mal le divorce de ces derniers.

L’un des points négatifs après le divorce, c’est le fait que certains parents essaient parfois de manipuler leurs enfants pour les dresser contre leur ex conjoint (e).

Ainsi, celui des deux avec qui il habite, ne cessera de lui faire croire que c’est l’autre qui au fond est une mauvaise personne , au point que cet enfant se dira que c’est ce qui justifie le fait qu’il y ait eu un divorce.

Quels que soient les problèmes que vous ayez eu avec votre ex partenaire, évitez d’y inclure vos enfants, et cela qu’importe le degré d’amertume que vous ressentez pour cette personne avec qui vous aviez partagé votre vie, car il faudrait se remémorer que cette femme ou cet homme en question reste la mère ou le père de votre enfant.

Agir de la sorte, est la plus mauvaise stratégie qui soit !

En effet, cela pourrait inciter l’enfant à éprouver une certaine rancœur envers son second parent, alors qu’il souffrait déjà assez  de cette séparation.

Ce qu’il faudrait retenir de tout ça, c’est qu’il demeure essentiel, de donner les meilleurs conseils qui soient à ses enfants et les réconforter dans leurs moments de tristesse en leur rappelant que leurs deux parents ne cesseront de les aimer, qu’importe la situation.

De plus, un enfant aura toujours besoin de ses deux parents, même étant séparés, d’où l’importance qu’il maintienne de bons rapports avec chacun d’eux.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s