#Meresolos

Élever seules ses enfants n’est pas une tâche toujours facile ! Il s’agit d’un véritable défi que toutes ces nombreuses femmes essaient tant bien que mal à relever.

Qu’elles soient divorcées, veuves ou ayant eu un enfant hors mariage, les mamans solos font face à la dure réalité de la famille monoparentale : mais plus encore, lorsque les hommes dont elles sont séparées ne contribuent pas toujours aux charges (scolarité des enfants, médicaments en cas de maladies, pensions alimentaires…).

Si j’ai tenu à parler de leur cas, c’est parce que je connais justement des femmes qui ont vécu ce genre de situation, et je peux vous dire que cela n’a pas toujours été évident pour celles-ci !

C’est encore plus difficile lorsqu’elles se retrouvent avec plus d’un enfant à élever et à éduquer seule sans aucun conjoint à leurs côtés. Ce qui est loin d’être simple !

BlackFamily-1

A travers cet article, je voudrais tirer mon chapeau à toutes ces femmes qui se sont données corps et âmes pour le bien-être de leurs enfants, car c’est ce qui les préoccupaient avant tout et qu’importe les sacrifices qu’elles étaient prêtes à faire !

Les mères solos peuvent parfois avoir le sentiment d’être pointées du doigt, en particulier dans certaines sociétés telles que celle africaine ou maghrébine.

La mère célibataire, on ne lui fait pas de cadeau, si elle flanche dans l’éducation de son enfant, elle se fera traiter de mauvaise mère, alors que justement elle fait du mieux qu’elle peut !

Elle doit parfois affronter le regard ou le jugement des autres, souvent aussi la pression dans son entourage. On lui dira ainsi qu’elle doit penser à refaire sa vie avec quelqu’un d’autre…

D’autre part, la tâche la plus dure : c’est essayer au mieux de jouer à la fois le rôle de père et de mère, mais par-dessus-tout : associer parfois à la fois vie familiale et vie professionnelle, surtout lorsqu’on a des enfants à bas âge.

Une autre difficulté à souligner, c’est  le fait que les pères respectifs de ces derniers n’apportent pas toujours leur soutien, ne serait-ce que pour leur acheter un vêtement !

J’ai vu des mères élevant seules leurs enfants qui faisaient absolument tout, car elles savaient qu’elles ne pouvaient pas toujours compter sur l’homme dont elles étaient séparées.

On m’a expliqué à maintes reprises que gérer l’éducation d’un garçon était encore plus difficile que celle d’une fille, cela peut devenir un peu plus compliqué lorsqu’il devient adolescent, son attitude peut être emmenée à se métamorphoser. Et à ce moment, sa mère pourrait avoir du mal à imposer son autorité.

J’aimerais parler aussi des femmes veuves, qui parfois traversaient des moments très durs, mais qui malgré tout avaient réussi au mieux de continuer à élever seules leurs enfants, parmi celles de mon entourage qui ont vécu ce cas précis, je peux vous dire à quel point j’en suis fière, de par les valeurs qu’elles ont inculqué à leurs enfants telles que le respect, l’honnêteté, l’ambition

Il y a également ces femmes qui ont eu des enfants en dehors des liens du mariage, qui se sont retrouvées sans partenaires, parce que tout simplement ils n’ont pas voulu reconnaître leurs grossesses alors qu’elles étaient encore enceintes, en ayant le toupet de leur demander d’avorter ou parce qu’ils avaient décidé de rompre avec elles en leur laissant la charge de s’occuper seule de l’enfant.

black-woman-consoling

Pour moi : refuser de reconnaître un enfant qui est aussi le sien, c’est ne pas vouloir assumer sa responsabilité de père !

Les mères solos ont tendance à culpabiliser dans le fond en se demandant parfois qu’est ce qui n’avait pas marché dans leurs relations antérieures avec le père de leurs enfants ? Avaient-elles eu un comportement dérangeant ?

Refaire leurs vies avec un autre peut aussi s’avérer parfois être une tâche délicate, car certains hommes n’acceptent pas forcément de faire leur vie avec une femme ayant déjà un enfant.

Ce qui donne le courage à toutes ces femmes de mener au mieux leur vie de famille monoparentale, de se sentir mieux lorsqu’elles traversent souvent une passe difficile, c’est justement leurs enfants.

P.PNG

Ces enfants qui leur apportent le sourire, comblent leur vie, leur donnent le courage de ne pas baisser les bras, d’aller de l’avant malgré les coups durs de la vie. Tout ce qui leur tient à cœur : demeurent leur réussite et leur bonheur !

MC

Je ne peux qu’avoir de la profonde admiration et du respect envers elles.

Qu’elles n’oublient jamais qu’elles sont des femmes fortes dont la bravoure est comparable à celle d’un soldat !

Mes belles dames, sachez que vous avez tout mon respect !

giphy (7).gif

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s