#MUSICOTHERAPIE

La musique, fait partie de notre quotidien depuis notre plus jeune âge ! Nous l’écoutons partout : dans notre lieu de travail, l’établissement où l’on étudie, lorsque nous faisons du sport, en boîtes de nuits, dans les bars, les restaurants… Cela pour dire à quel point elle contribue à notre bien -être !

Quels sont les véritables bienfaits de la musique ?

1/ Sur le plan professionnel

La musique a beaucoup d’atouts, tout d’abord elle nous aide à retrouver notre bonne humeur. Faire face à la tension du travail n’est pas toujours chose facile, c’est pour cette raison que beaucoup d’employés ont tendance à l’écouter, afin d’oublier un peu la pression à laquelle ils font face très souvent !

C2.PNG

La musique aide d’ailleurs à atténuer le stress, en particulier lorsqu’on opte pour celle que l’on apprécie. Elle contribue ainsi à la relaxation, en nous aidant à retrouver notre euphorie du jour ! Cela peut arriver qu’il y ait des jours où nous n’avons pas du tout le moral. Et je peux vous dire que la musique nous aide beaucoup à être moins pensif, généralement lorsque nous avons tendance à écouter des chansons qui  nous rappellent de très très bons souvenirs ou des tubes qui cartonnent, que nous adorons.

Ecouter de la musique au bureau : il n’y a pas meilleure thérapie pour booster sa forme !

La team building à caractère musicale : voilà un autre exemple d’activité qui permet de renforcer davantage les liens entre collègues et de ne plus penser à toutes nos angoisses et nos préoccupations. Je peux vous confirmer que c’est une superbe expérience, où chacun se retrouve dans un climat très convivial, loin du bureau, et des dossiers à traiter.

F.PNG

2/ Sur le plan éducatif

Elèves ou étudiants sont également confrontés parfois au stress de leurs examens ou adorent tout simplement restés scotchés à leurs casques, leurs écouteurs, car la musique, ils l’affectionnent !

Quand certains pensent qu’elle peut être bruyante lorsque c’est le moment de passer aux révisions, d’autres au contraire, vous diront qu’ils n’arrivent pas à le faire dans le silence. Ils ont toujours besoin d’avoir un peu de musique à côté lorsqu’ils sont dans leurs chambres ou dans un autre lieu.

YP.PNG

On remarque également que très souvent dans les collèges et les lycées, notamment au Sénégal, il y a des événements festifs tels que des journées culturelles durant lesquelles les jeunes élèves montent des groupes de danses en utilisant plusieurs mix de musique pour leur chorégraphie.

De plus, la musique est aussi enseignée à l’école, afin de permettre aux élèves d’avoir ne serait-ce qu’un minimum de connaissances dans ce domaine, notamment s’agissant des notes de musique. Il existe de même des cours délivrés sur l’usage de certains instruments tels que la flûte, le piano et au Sénégal par exemple : des cours de tam-tam.

Et qui dit tam tam, pense toute de suite à celui que l’on surnommait si bien : le tambour major en la personne du défunt Doudou Ndiaye Rose qui restera à jamais une figure emblématique de la percussion sénégalaise. A ce sujet, il l’avait d’ailleurs enseigné à l’Institut National des Arts de Dakar.

6e29f4a29d04366bcb70959ad6600723694043e8

3/ Sur le plan ludique

Quel que soit l’endroit où nous pouvons nous rendre pour nous changer les idées après une dure semaine de travail (Discothèques, pubs…) il est garanti que cela nous fera le plus grand bien ! Il suffit juste d’entendre un air de Youssou Ndour, Davido, Yemi Alade… pour être transporté(e) par la musique.

Et je vous avoue qu’il n’y a rien de mieux que les sorties en groupe, c’est l’ambiance assurée sur la piste de danse !

F2.PNG

La musique nous fait alors voyager si loin, en nous faisant oublier tous nos soucis le temps d’un instant que l’on voudrait éternel !

Lorsque nous nous rendons également à des festivités telles que des mariages, des anniversaires, des concerts… on y retrouvera une fois de plus, l’ambiance qui nous fera le plus grand bien !

giphy (2).gif

La musique a tellement d’importance dans notre vie,  au point qu’une fête lui a été consacrée : celle du 21 juin qui auparavant était un événement typiquement français avant de devenir international !

Je peux vous dire à ce propos que sa création ne pourrait être que bénéfique à nos yeux, car elle permet aujourd’hui à des milliers de personne à travers le globe de pouvoir profiter de bons moments en famille ou entre amis.

4/ Sur le plan sportif

La zumba est devenue très en vogue aussi bien en Europe, en  Afrique, qu’ailleurs. Cet entrainement physique qui connait un succès fulgurant un peu partout dans le monde, allie à la fois musique latine, hip hop, kuduro

Ce qui fait sa particularité, c’est le fait qu’elle soit avant tout : un antistress naturel et  permet de faire travailler à la fois les cuisses, les abdos, les bras, le fessier…

giphy (3).gif

Elle joue un rôle primordial dans la gestuelle et la mémoire au niveau des adeptes de cette pratique de par les différents styles musicaux qui la caractérise dont ils se remémorent au fur et à mesure qu’ils la pratiquent.

La zumba permet de bien décompresser après une journée difficile, devenant ainsi une véritable thérapie pour les personnes qui l’exercent et reste très différente de pas mal de sports qui pourraient très vite nous lasser !

Ecouter de la musique par le biais de son casque ou ses écouteurs, en faisant son jogging habituel, peut aussi être une véritable source de motivation lorsqu’on se décide d’aller courir.

Capture.PNG

Elle permet de renforcer ses performances en nous faisant même oublier la fatigue, et nous donnant l’envie de vouloir dépenser beaucoup plus d’énergie, en ayant surtout : un impact très positif sur notre humeur.

Prenons comme autre exemple : celui du Yoga, un sport à part entière ayant beaucoup d’atouts, en nous permettant de nous détendre, évacuer notre stress !

y.PNG

Par contre, le choix de la musique a une toute autre particularité différente de celle que l’on écoute lorsque l’on fait son footing. Celle-ci sera beaucoup plus calme, afin que l’effet ressenti soit plus apaisant. L’idée étant d’être dans la « zen attitude ». La musique pourra dès lors contribuer à l’apaisement de notre mental.

5/ Sur le plan médical

Incroyable, mais pourtant vrai ! La musique peut aussi remplacer un médicament ou sinon avoir les mêmes vertus que lui. Elle serait efficace pour les malades atteints de la maladie d’Alzheimer comme l’auraient confirmé des spécialistes européens ayant déjà fait écouté de la musique à leurs patients. Une méthode qui aide ces derniers à améliorer leurs mémoires en se souvenant du morceau entendu, après une seconde ou une troisième écoute.

P

Certains tubes qu’on leur fait entendre, peuvent parfois déclencher des souvenirs chez eux, qu’ils parviendront à fredonner facilement par la suite.

La musique aide aussi les personnes atteintes d’un cancer à mieux faire face à leurs maladies. On retrouve aujourd’hui dans certains hôpitaux, comme aux Etats-Unis par exemple : des individus qui ont fait de celle-ci, un métier ! C’est le cas notamment des musicothérapeutes qui incitent les malades, tels que les adolescents à composer leurs propres chansons en faisant part de leurs vécus. Un moyen de leur permettre de garder espoir à la vie, en leur poussant à davantage se battre, d’affronter le cancer en gardant un esprit positif.

En outre, vous ne le saviez peut-être pas ! La musique a même des effets thérapeutiques chez les personnes atteintes d’accidents vasculaires cérébraux  (AVC).

J’ai tenu à citer cet exemple, car cette maladie touche actuellement beaucoup de Sénégalais. L’écouter de manière régulière les aident à récupérer un fonctionnement émotionnel normal, en leur permettant  de pouvoir chanter sans difficultés.

1

Concernant les enfants autistes,  qui ont pour habitude de s’isoler, en accordant toutefois de l’intérêt à la mélodie de la voix, la thérapie musicale demeure  un bon traitement pour eux. On les incite ainsi à chanter ou à utiliser des instruments de musique afin d’améliorer leurs sens cognitifs.

La musique peut aussi aider une personne à sortir d’un coma.

Oui, je vous le confirme très chers lecteurs, ce n’est pas une blague !

Il m’est arrivée de tomber sur un article qui parlait d’une jeune anglaise, qui avait pu en sortir après que sa fille lui ait fait écouter sa chanson préférée, alors qu’elle était inconsciente.

Certains parmi vous se diront que ce n’est qu’une coïncidence, mais je peux vous garantir que cette personne n’est pas la seule à avoir vécu ce genre d’expérience. Les patients dans le coma ont tendance à réagir à des stimulations qui peuvent finir par contribuer à leur réveil.

En dehors de tous ces points que j’ai eu à citer, la musique peut dans un autre sens, aider les jeunes qui traversent une dépression, en leur redonnant le sourire. Et oui, la musique peut aussi être un antidépresseur, retenez le bien ! Platon disait lui-même qu’elle adoucit les mœurs.

Pour terminer, je peux vous assurer que la musique reste mon meilleur remède lorsque le moral n’est pas à son apogée. Et, s’il y a bien un morceau que j’écoute en boucle depuis sa sortie, c’est :  Na Lingui Yé de MDH et FALLY IPUPA.

Et vous, quelle est votre musicothérapie du moment ?

C.PNG

 

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Prez dit :

    Merci chère Nicole,
    C’est très instructif.

    Mais la musique peu aussi avoir des aspects traumatisants :

    Pas plus tard que la semaine dernière j’ai vécu une expérience traumatisante d’un point de vue musical : mon collègue immédiat, que je ne nommerai pas car je crains pour ma vie, a profité de la pause déj pour mettre en boucle une compilation de Seal, le chanteur.

    Une arrivé en force dans mon top 5 des expériences auditives les plus pénibles (sans possibilité de fuite). Parmi lesquelles :
    – Etre pris en stop par un fan de Simply Red et ne pas pouvoir descendre de sa caisse (longue traversée des monts Alpujarras, quasi désertiques, en Andalousie).
    – Faire un trip de nuit en Bolivie dans un bus glacial avec une cassette des meilleurs succès de Desirless à la flute de pan, en boucle (cassette bloquée).
    – Accompagner la petite sœur d’une copine d’enfance au concert de Metallica à l’hippodrome de Vincennes, sous la pluie, je souffre d’acouphènes depuis.
    – Sortir avec une amatrice d’Aznavour qui l’imposait comme bande-son des ébats amoureux (et qui avait sur moi l’effet de bande-mou).

    Bien à toi,

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s