Cohabiter avec sa belle-famille #Goros

Certaines femmes mariées diront que c’est une bonne expérience, quand d’autres affirmeront que c’est un calvaire total !

Mais qu’en est-il vraiment ?

giphy.gif

Pour tout vous dire : cela dépend de la belle-famille sur laquelle on tombe !

Chez la jeune génération, les femmes sont de plus en plus réticentes à l’idée de vivre avec leur belle-famille, surtout pour éviter d’être confrontée à une belle-mère assez problématique. Beaucoup d’entre elles préfèrent ainsi avoir leur chez soi avec leurs époux.

wo.PNG

Seulement parfois, elles n’ont pas vraiment le choix ! Lorsque vous tombez sur un homme qui n’a pas assez de revenus pour se permettre de louer un appartement, une maison ou dont la famille juge qu’il y a assez de place dans la leur, en se disant  ainsi que leur fils n’a pas besoin de déménager, et bien il va bien falloir qu’elles l’acceptent !

Toutefois, il peut arriver qu’elles cohabitent uniquement avec un membre de la belle-famille (soit la belle-mère ou le beau-père, si l’un ne vit plus ou qu’ils sont séparés).

Comment se passe la cohabitation entre femmes mariées et belles-familles ?

1/ La cohabitation femme mariée + toute la belle-famille

BeFunky Collage.jpg 6.jpg

Cela implique de vivre avec la belle-mère, le beau-père, les belles-sœurs, parfois les beaux-frères. Vous me direz que ça fait déjà beaucoup n’est-ce pas ?

Sauf que la plupart de ceux qui se disent cela ne sont pas forcément de cultures africaines, car en Afrique, notamment dans la société sénégalaise : les gens ont beaucoup l’esprit : « famille ».

La femme mariée qui est dans cette situation, a tendance à faire de son mieux afin de  pas être dénigrée par la famille de son époux. Et par faire de son mieux, j’entends par là :

– Faire la cuisine

– Faire le ménage ou le linge (de temps à autre)

– Faire plaisir aux goros (belle-famille) en leur offrant souvent des cadeaux

BeFunky Collage

J’ajouterai même un autre point : c’est celui de se plier aux règles de la maison, c’est-à-dire faire tout ce que la belle-mère demande de faire, même si elle n’en a pas forcément toujours envie.

Et le hic souvent c’est que celle-ci peut avoir tendance à observer tous les faits et gestes de son fils concernant sa femme, en se mettant ainsi en compétition avec sa belle-fille. Pour résumer la chose : elle souhaitera avoir tout ce que ce dernier offre à sa femme (bijoux, voiture, sacs à mains…). A se demander parfois si vouloir se prendre pour la rivale de sa belle-fille, ce ne serait pas quelque part faire preuve d’immaturité ?!

Moi, je pense bien que si !

Avec les belles-sœurs, cela peut devenir bien pire ! Il y en a parmi elles qui feront tout pour provoquer volontairement la femme de leur frère, juste par jalousie ou parce qu’elles ne l’apprécient pas !

v5g0bb.gif

Et si jamais il arrive qu’il y ait un conflit entre toutes celles-ci, malheureusement ce sera l’homme qui en sera plus victime, car il s’agit avant tout de sa famille !

Celui qui lorsqu’il prendra la défense de son épouse, se fera traiter d’homme faible ou de celui qui a peur de sa femme, quand dans un autre sens, il y en aura aussi qui feront comprendre à leur femme, qu’il faudrait qu’elle évite des problèmes avec la belle-famille.

bm.PNG

Quand cela arrive, c’est là où tout devient compliqué, car elle se dira qu’elle aura beau expliquer les problèmes que peuvent lui causer belles-sœurs ou belle-mère, il ne cherchera jamais à trouver une solution, mais plutôt à la blâmer elle !

Dans la société sénégalaise, si vous êtes une femme mariée, que vous vivez avec votre belle-famille et que vous souhaitez que tout se passe bien entre vous et elle, il faut savoir dit oui à tout ! (Hélas, c’est triste à dire, mais malheureusement vrai !).

D’autre part, offrir des cadeaux comme je le disais plus haut, alors ça c’est une chose essentielle, sinon on dira que la femme de Babacar, Ali, Ousmane (bref, quel que soit l’homme  sénégalais en question) est mauvaise ! Elle ne donne jamais rien !

2/ La cohabitation avec le beau-père et la belle-mère

BeFunky Collage.jpg

On dit généralement que les hommes sont moins problématiques que les femmes, je pense que c’est pour cette raison que les soucis arrivent moins souvent entre les femmes mariées et les papas de leurs époux. C’est parfois lui d’ailleurs qui prendra la défense de sa belle-fille lorsque sa femme a tendance à vouloir un peu trop exagérée avec celle-ci !

Il cherchera à détendre la situation et prendra plutôt le parti de sa belle-fille !

Par contre, avec la belle-mère (aie, aie, aie) c’est encore la même chose ! Il faut éviter de la contrarier ou d’aller à l’encontre de ce qu’elle souhaite !

Un homme ne pourra jamais choisir entre sa mère et son épouse, ça ce n’est pas possible !

Sa mère c’est avant tout, celle qui lui a donné la vie et sa femme celle avec qui il a décidé de partager sa vie et qui est aussi la mère (ou future mère) de ses enfants. De ce fait lorsque les deux ne s’entendent pas toujours très bien, c’est loin d’être simple !

Ce qui peut expliquer également que les rapports ne soient pas toujours faciles entre la belle-mère et la belle-fille c’est le fait que son fils n’ait pas eu à choisir la femme qu’elle souhaitait pour lui : une chose que même au fur du temps, elle n’arrivera pas à digérer !

3/ La cohabitation avec la belle-mère

Il y a la belle-mère qui est divorcée ou veuve, vivant avec son fils, sa femme, sans compter parfois les enfants, mais il y a aussi celle qui même étant toujours mariée a préféré aller vivre avec son fils.

Et bien cette belle-mère c’est celle qui parfois aime donner des ordres, se croyant tout permis, car elle se dit qu’elle est chez son fils, et qu’elle a donc le droit de faire ce qui lui chante ! Elle se moque de savoir ce que souhaite sa belle-fille, cela l’importe peu ! Et vous savez quoi ?

BeFunky Collage

Ce genre de femme a pourtant la chance de tomber sur une belle-fille pleine de gentillesse qui fait de son mieux pour lui faire plaisir !

Mais cela ne sert à rien ! Même lorsqu’elle cuisinera un bon plat, elle cherchera toujours le moyen de trouver une critique (c’est trop salé, trop épice ou trop gras !). Idem dans sa manière de la saluer, c’est comme si elle était constipée !

Cependant parfois aussi, si la cohabitation ne se passe toujours très bien entre les femmes mariées et leurs belles-familles au Sénégal, le problème peut venir de ces femmes qui n’ont pas de comportements exemplaires (elles sont incorrectes avec elles, ne se cassent pas la tête en terme de tâches domestiques : ne cuisinent pratiquement jamais, et ne font ni le ménage, ni la vaisselle !).

Elles mettent la pression à leurs maris pour quitter la maison familiale, car ne souhaitant pas continuer à vivre un mois de plus avec elle !

Et puis, il y a le cas de la cohabitation qui se passe comme sur des roulettes, parce que ces femmes mariées ainsi que leurs-belles familles s’entendent très bien.

Leurs belles-mères ne font aucune distinction entre leurs propres filles et elles, en leur témoignant toute l’affection et la gentillesse que donnent une mère à ses enfants.

Des relations qui se déroulent ainsi : merveilleusement bien, c’est ce que je souhaite à toutes les femmes !

l.PNG

Ce qu’il faudrait retenir : c’est que le mariage c’est avant tout l’union entre deux familles, ce qui devrait supposer une bonne entente entre belles-mères et belles-filles, une règle qui ne s’applique malheureusement pas de façon régulière !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s