#SMARTPHONESADDICTS

Lorsque je me projette quelques années en arrière, je me souviens encore de l’époque où il y avait des téléphones tels que le nokia 3310, ou encore le motorola vers la fin des années 2000.

L’époque où les smartphones n’existaient pas encore, ni aucune application mobile, car il n’y avait ni Facebook, ni Instagram, ni Snapchat, ni Whatsapp…

Capture.PNG

Durant cette période, la plupart des gens n’étaient pas aussi accros à leurs téléphones, étant donné qu’ils s’en servaient uniquement pour téléphoner.

C’était l’époque pendant laquelle collégiens, comme lycéens n’avaient même pas de téléphone, et où il y avait encore le sens du contact humain. On profitait des instants magiques tels que nos anniversaires, les repas en famille ou entre amis…

Capture.PNG

La période où l’on prenait le temps de savourer chaque seconde, chaque minute avec ses proches.

Depuis l’apparition du smartphone, beaucoup de choses ont changé dans notre monde actuel. Un outil de communication qui a de grands avantages, comme le penseront beaucoup d’entre vous, ce que je ne pourrai nier, notamment :

  • Le fait qu’il permette au-delà de pouvoir effectuer des appels ou envoyer des sms, d’ accéder directement à nos mails, nos comptes bancaires, mais surtout une longue liste d’applications
  • L’opportunité de pouvoir dialoguer avec ses proches de manière gratuite sans devoir acheter de cartes téléphoniques

vv.PNG

Toutefois, cette technologie poussée a fait que ce type de téléphone mobile soit devenu plus qu’indispensable aujourd’hui dans la vie de chacun, ou sinon presque, de sorte qu’il devient impensable pour la plupart des individus de rester une minute sans son téléphone. Je dis bien la plupart, car énormément de gens sont tout le temps scotchés à cet outil.

Et, c’est ce qui justement a conduit cette addiction aux smartphones qui est de plus en plus récurrente malheureusement, et cela quelle que soit la société en question.

Vous verrez des hommes, des femmes, comme des ados, devenus malheureusement esclaves de leurs téléphones. Difficiles pour eux de rester plus de 30 minutes sans consulter leurs smartphones ou de les consulter à chaque fois qu’ils reçoivent des notifications. Pas question de rater une seule actualité sur Facebook, ou sur instagram !

BeFunky Collage.jpgLe même cas s’applique pour ceux faisant partis d’un groupe sur whatsapp, et pouvant y passer toute la journée, sans vouloir se détacher de leurs téléphones. Personnellement, c’est la chose que j’ai du mal à faire !

Avez-vous déjà entendu parler de la nomophobie ?

Si tel n’est pas le cas, je vais vous en parler brièvement. C’est le terme attribué à ceux qui ont peur de vivre sans leur smartphone, au point que lorsqu’ils passent un jour sans leurs téléphones, cela peut leur rendre dingues ! On considère d’ailleurs cette nomophobie, comme une maladie car se caractérisant par un besoin obsessionnel d’avoir son téléphone à portée de main au point d’en devenir anxieux.

Les smartphones ont également, mais surtout de nos jours : un impact négatif sur le plan social. Comme je l’expliquai plus haut, avant leur apparition, tout le monde prenait le temps de savourer chaque instant au sein du lieu où il allait, ce qui n’est plus vraiment le cas actuellement. J’avoue que c’est bien triste et dommage à la fois.

BeFunky Collage.jpg

Il suffit de se rendre à des anniversaires, aux restaurants ou ailleurs pour s’en rendre compte. Il y aura toujours deux, trois, voire plus, dans un groupe de personnes qui seront tout le temps sur leurs téléphones, au point de discuter à peine avec leurs autres amis ou leur accorderont très peu d’intérêt.

Et justement, lorsqu’on a la chance de revoir ses amis et se retrouver avec eux, on  devrait beaucoup plus profiter de cet instant en mettant son téléphone de côté, rien que le temps de ces retrouvailles.

P.PNG=

D’autre part, depuis l’apparition des réseaux sociaux, on se rend compte de plus en plus que beaucoup cherchent à prouver quelque chose, en y publiant tout ce qui leur vient par la tête.

J’ai toujours dit que lorsqu’on est vraiment heureux dans sa vie, on l’est un point c’est tout ! Et dans ces cas-là, on a rien à prouver aux autres.

J’ai déjà lu d’ailleurs dans un article, que d’après les psychologues, la plupart des individus qui sont addicts aux smartphones, en diffusant  très souvent des publications sur leurs vies sont ceux qui au fond manquent très souvent de confiance en eux.

Concernant les selfies, on reste une grande majorité à adorer en faire. Seulement attention à ce que cela ne devienne pas trop excessif, car pouvant très vite paraitre comme narcissique !

giphy (5).gif

Les individus qui restent épargnés par cette addiction aux smartphones, sont principalement ceux qui sont dans la quarantaine, la soixantaine, ou plus, tandis que ados restent les plus concernés.

Et c’est là que je me demande qu’en sera-t-il de la prochaine génération ? Les enfants nés à l’ère du digital.

Je pense que cela risque d’être encore pire, surtout que les derniers nés savent déjà manipuler un smartphone, et cela, dès le bas âge.

Capture.PNG

Pour clore ce chapitre, je reprendrai la citation suivante sur laquelle je suis tombée récemment et qui je pense nous fera beaucoup réfléchir sur nos habitudes :

Essayez de profiter des moments de la vie, plutôt que de les regarder à travers votre écran de téléphone.

a.PNG

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s