La valeur de la femme

Qu’elle soit fille, mère, sœur ou épouse, la femme occupe un rôle majeur dans la société. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’elle a été choisie par Dieu : notre créateur, pour donner la vie.

P.PNG

On dit d’ailleurs de la femme que lorsqu’elle est encore une fille, elle ouvre les portes du paradis à son père,  en étant épouse, elle complète la moitié de la foi de son mari et lorsqu’elle est mère : le paradis est à ses pieds.

Gare donc aux  hommes qui font pleurer les femmes !

lll

Florent Pagny disait lui-même dans une de ses chansons dédiées à la femme : « Elle vous porte sur ses épaules, comme elle porte le monde».

Faire allusion à la valeur de la femme, c’est parler de plusieurs aspects à la fois :

  • Préserver sa virginité jusqu’au mariage est un élément clé même si beaucoup de jeunes filles n’y accordent plus d’importance au 21 e siècle dans la société africaine.
  • Se respecter (en évitant de courir derrière les hommes, savoir bien choisir ses tenues vestimentaires et faire attention à sa manière de parler).
  • Eduquer ses enfants et gérer son foyer lorsqu’elle est mère
  • La femme est un bienfait pour ses parents qui lui ont donné la vie, et demeure un soutien pour son mari d’où l’importance pour celui-ci de faire preuve d’un bon comportement à son égard (comme le souligne la religion musulmane )

De plus, mon père me disait toujours qu’une femme doit savoir parler d’une manière douce, en évitant d’élever la voix.

Pour revenir à ce que je disais un peu plus haut, le port vestimentaire est essentiel chez la femme, car celle qui s’habille très souvent de manière provocante et sexy en laissant par exemple entrevoir des parties intimes (ex : ses seins ou son ventre) fait généralement l’objet de mauvais jugements. Le même cas s’applique pour celle qui lorsqu’elle s’exprime a l’habitude d’utiliser des propos vulgaires.

Dans un de mes articles : Gooryitaktunu qui signifie les hommes ne se marient plus, j’expliquai dans un passage que si beaucoup d’entre eux préféraient rester dans le célibat, c’était également parce qu’un grand nombre de jeunes filles leur donnaient facilement ce qu’ils attendaient d’une future femme, car tout leur était déjà servi sur un plateau d’argent.

C’est ce qui malheureusement a engendré de nos jours au Sénégal, que la gente masculine (en particulier les jeunes en âge de se marier) aient pour la plupart, une mauvaise appréhension des femmes, alors qu’il y a toujours des exceptions.

Chaque femme devrait davantage prendre conscience de sa valeur, car le fait d’être une femme est avant tout un privilège, même si certaines se diront que ce n’est pas toujours facile de l’être de par toutes les épreuves qu’elle traverse au cours des différentes étapes de sa vie.

Toutefois pour reprendre cette belle citation : lorsqu’on éduque une femme, on éduque un peuple. 

Une phrase qui a tout son sens !

2.PNG

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s