Quand stérilité rime avec féminin !

La stérilité est un problème qui touche aussi bien les hommes, que les femmes.

Toutefois,  on a bien l’impression que c’est le contraire dans la société africaine, ce que je n’arriverai jamais à comprendre, en raison de l’appréhension que se fait une majorité de personnes, car lorsqu’un couple  est marié depuis pas mal de temps, sans avoir d’enfants, c’est immédiatement la femme qui est indexée du doigt, et étiquetée d’être stérile !

shutterstock_1624003-800x430.gif

Dès lors sa belle-famille mettra une pression énorme à l’époux afin qu’il prenne une autre épouse, car pour elle : la progéniture, c’est fondamentale dans un couple !

Seulement lorsqu’elle est accusée injustement d’être celle qui ne peut pas procréer, même si elle n’en ait pas la cause, parce que c’est plutôt son conjoint qui est stérile, cela pourrait la mettre dans la pire situation qui soit à cause de sa belle-famille.

Et je pense que je ne vous apprends rien concernant certaines belles-familles en Afrique qui peuvent parfois faire de la vie d’une femme, le pire cauchemar qui soit !

Elle pourra ainsi inciter l’homme concerné à prendre une autre épouse qui pourrait enfin lui donner des enfants ou  tout simplement avoir recours à des pratiques mystiques dans le but de séparer le couple, sans savoir dans le fond, que c’est plutôt lui qui rencontre un problème de stérilité.

Capture.PNG

Il peut arriver également parfois que ce soit l’homme qui finisse par divorcer ou l’épouse qui décide de partir après avoir subi une pression énorme qui l’ait terriblement affecté moralement.

Je pense que le véritable drame qui persiste en Afrique, c’est d’associer toujours le mot stérilité à la femme, alors que justement les hommes stériles, il y en a bel et bien !

Ce n’est pas parce que c’est elle qui donne la vie, que lorsque le cas ne se présente pas, elle doit impérativement être désignée comme fautive.

Ce qui est très dommage dans la société africaine, c’est le fait que la femme soit  toujours  la  principale personne à devoir subir ou à être confrontée à beaucoup d’injustices, dans divers cas qui ne la concerne pas uniquement.

Il faut dire qu’on ne lui  fait pas de cadeaux ! Et le véritable problème vient de là surtout.

C’est celle qui doit  souvent subir et se taire, alors que l’homme on lui pardonne tout !

Lorsque c’est lui le concerné, il faut coûte que coûte chercher à dissimuler, à ne pas ébruiter la vérité. Et tant que ce genre de mentalité persistera, les choses seront loin d’évoluer de manière positive.

Cependant retenons ceci : Ce n’est pas l’injustice en soi qui blesse, c’est d’en être l’objet !

bDiR6Vjds2nd1517434465.gif

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s