Crimes passionnels au féminin

Depuis un petit moment, on peut constater au Sénégal, ces séries de drames qui touchent particulièrement les couples mariés.

Généralement les anecdotes dont j’entendais parler,  ou les articles que je lisais sur le web à ce propos concernaient plus les hommes qui violentaient leurs femmes en finissant par les tuer : des crimes passionnels horribles.

Seulement actuellement dans la société sénégalaise, en  particulier, j’ai l’impression que les rôles se sont inversés.

La première raison et d’ailleurs la principale demeure : la polygamie.

C’est un choix d’être contre celle-ci, mais vouloir mettre fin à la vie de son partenaire pour cette raison, ça par contre, je trouve cela juste épouvantable !

1.PNG

Je désapprouve moi-même la polygamie, mais je me suis toujours dit que si je devais être confrontée à cette situation, je m’en remettrai tout simplement entre les mains de Dieu.

Certes, il y a beaucoup d’hommes sénégalais de nos jours, qui parfois ne préfèrent pas révéler toute de suite à leur première épouse qu’ils ont pris une deuxième femme, car craignant leurs réactions, alors que d’autres font l’annonce sans attendre.

Seulement la jalousie surtout lorsqu’elle est excessive peut contraindre de plus en plus certaines femmes à commettre des actes horribles.

L’an dernier, une sénégalaise avait renversé volontairement de l’huile chaude sur son mari qui s’était retrouvé gravement brûlé et hospitalisé, quand il lui avait appris justement qu’il avait pris une deuxième épouse.

Cette année, ce genre d’histoires dramatiques touchant les couples a pris encore plus d’ampleur.

Il ne se passe plus un mois sans que des histoires de ce genre ne défraient les chroniques des émissions radiophoniques ou de la presse en ligne.

Il y a bientôt un mois également, l’une d’entre elles avait profondément touché les sénégalais, concernant une femme qui avait aspergé son époux d’essence, en mettant ensuite le feu dans la pièce où il se trouvait. Ce qui lui a coûté la vie, car il avait finalement succombé à ses brûlures.

Une histoire effroyable qui avait ému plus d’un !

D’autre part, il y a des femmes qui choisissent de violenter directement leurs coépouses, même lorsqu’elles ne vivent pas ensemble.

tenor.gif

Récemment, une sénégalaise s’en était prise à sa coépouse avec une hache, dans le but de la tuer.

N’auraient été les personnes qui se trouvaient aux alentours pour sauver cette dernière, elle aurait sans aucun doute, rendu l’âme.

Cela pour dire,  à quel point le degré de violence peut s’avérer important lorsqu’une femme fait le choix de se venger ( soit-disant ) parce qu’elle n’appréciait pas que son conjoint prenne une autre femme.

Je ne le répéterai jamais assez : la violence n’a jamais rien résolu ! Bien au contraire  !

Qu’est ce qu’un être humain gagne en s’en prenant à l’autre de manière barbare ?

La femme qui cherche à tuer son époux, juste parce qu’elle est déçue, voire terriblement rongée par la jalousie d’avoir une coépouse, pense t’elle une seule fois à ses enfants, à son avenir ?

Lorsqu’on fait face à cette situation de polygamie, pourquoi ne pas préférer seulement partir, opter pour le divorce ?

Je pense qu’il est important que beaucoup de jeunes femmes sénégalaises prennent référence sur leurs mères, voire surtout leurs grands-mères qui sont de véritables modèles et qui ne se comportaient pas de la sorte !

D’autre part, si Dieu notre créateur a permis aux hommes musulmans d’avoir plusieurs femmes, c’est justement parce que la polygamie est permise.

Toutefois si une femme pense ne pas pouvoir vivre dans un mariage polygame, ma recommandation à ce sujet reste la même : la seule solution est de demander le divorce !

Enfin, lorsqu’on décide de faire du mal autrui, on se fait avant tout du mal à soi-même, car on fait dès lors, le choix de détruire sa vie et celle de l’autre ! 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s