Être présent pour l’autre, de son vivant !

R.I.P : Cette expression, nous la connaissons tous !

Celle qui en français se traduit par Repose en paix, pour faire allusion à une personne décédée.

Un mot très utilisé sur les réseaux sociaux lorsqu’on apprend qu’une personne que nous connaissions n’est plus de ce monde.

Seulement ce que je trouve très dommage dans notre monde actuel, c’est que du vivant de beaucoup, il y en avait très peu qui étaient présents pour ceux-ci, ne donnaient plus de leurs nouvelles ou ne leur témoignaient pas ne serait ce qu’ une toute petite marque d’ attention !

Combien parmi ces personnes disparues, s’étaient rendues compte très souvent, que dans leur entourage, pas mal avaient décidé de prendre de la distance avec elles, alors qu’elles se  disaient être leurs amies ?

Et le plus drôle, c’est que ce sont ces gens qui seront les premiers à dire du bien de ces individus une fois qu’ils ne seront plus là, à écrire des R.I.P sur Facebook ou des messages tels que :

« Oh ma chérie, j’ai si mal, pourquoi m’as tu abandonné ? »

« Repose en paix mon amie »

Il y a tellement d’hypocrisie dans nos sociétés !

Parmi ceux qui ont tendance à témoigner une fois la mort de quelqu’un, une grande catégorie ne la portait pas vraiment dans son coeur ou passait son temps à le critiquer.

C’est exactement comme  lorsqu’une célébrité meurt, les hommages pleuvent à n’en plus finir !

Moi ma question reste à savoir : « Pourquoi n’avaient-elles jamais agi de la sorte lorsqu’elle était encore dans ce bas monde ? ».

Le célèbre musicien et percussionniste sénégalais : Doudou Ndiaye Rose avait d’ailleurs dit à ce propos, et cela avant sa disparition : Rendez-moi hommage de mon vivant, n’attendez pas ma mort ! ».

De plus, combien d’individus avaient traversé des situations difficiles, parce qu’ils étaient confrontés à un état de santé très critique et s’étaient sentis complétement délaissés par ces proches qui ne leur avaient apporté aucun soutien ? !

Ceux partis avec silence , en conservant toute leur dignité !

Je trouve cela tellement dommage, lorsque je me dis qu’il y en a, qui  auraient pu  en aider d’autres, surtout des membres de leurs familles, parfois issus de milieux très modestes, qui faisaient face à une maladie nécessitant des soins très coûteux !

C’est encore plus écœurant  de constater également, que dans la société sénégalaise par exemple, nombreux sont ceux qui préfèrent venir dans les maisons mortuaires rien que pour s’empiffrer de nourritures.

On pourrait ainsi se demander s’ils ressentent ne serait ce qu’un petit degré de tristesse en raison de la disparition de cet homme ou cet femme qu’ils avaient pourtant bien connu.

Pour moi, c’est juste un véritable manque de respect !

S’il y a un message que je souhaite de tout cœur à faire passer à travers cet article, c’est bien celui-ci : « La meilleure manière de témoigner sa sympathie à l’autre est de le faire encore de son vivant, et non après sa mort ».

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s