La vie d’adulte : une étape loin d’être simple !

Qui a dit que la vie d’adulte était facile ?

Très souvent lorsqu’on est encore enfant et que l’on voit des lycéens, ce dont nous avons  le plus hâte, c’est de devenir plus grands en se disant qu’il s’agira du moment où l’on pourra enfin découvrir beaucoup de choses, mais surtout faire tout ce que l’on veut !

En tout cas, c’était mon cas !

L’adolescence a été pour moi la meilleure période de ma vie, et je peux dire que je donnerai cher pour  la revivre.

Je me dis chaque fois que si c’était possible de trouver une machine à remonter le temps, je n’hésiterai pas une seconde à revivre le passé.

Ce à quoi je n’étais pas vraiment préparée par contre, c’est la vie d’adulte, et je pense que ce n’est pas seulement mon cas !

C’est d’ailleurs après le lycée généralement, une fois nos études supérieures entamées, que nous faisons désormais face à la réalité.

Le plus grand déclic pour moi a été de sortir du cocon familial pour aller vivre à l’étranger, devenir autonome.

C’est à ce moment-là que beaucoup de choses ont changé dans ma vie, que j’ai affronté des situations pas toujours évidentes.

On vit diverses expériences, bonnes, comme dures. Mais les plus difficiles sont celles qui m’ont beaucoup forgé et assez tôt d’ailleurs.

Cela, m’a permis davantage de connaitre l’être humain et de me rendre compte à quel point il pouvait parfois énormément faire du mal à autrui par jalousie surtout, ou par méchancetés tout simplement !

C’est le moment où j’ai du apprendre à me défendre parfois seule contre tous, à ouvrir les yeux sur beaucoup de réalités.

Et oui, la vie d’adulte c’est  affronter toutes les complications possibles !

On a souvent des coups de blues car nous traversons parfois des périodes qui peuvent nous faire déprimer, que l’on essaie de dissimuler au mieux derrière un sourire, alors qu’intérieurement on a mal.

Mais le plus important c’est de toujours se relever lorsque l’on tombe, car c’est ce qui nous permet d’aller de l’avant en évitant de paraitre faible devant les autres.

Mon père me disait parfois lorsque j’étais plus jeune, que c’est en grandissant que je connaitrai vraiment la nature de l’être humain et à quel point la vie pouvait être très compliquée.

Il avait bien raison !

Je suis tombée une fois sur une phrase qui disait : Ne grandissez pas, c’est une arnaque !

Je trouve que c’est si bien dit et résumée.

Lorsqu’on devient adulte, notre train-train de vie se chamboule complètement, on voit même de moins en moins nos amis ou certains membres de notre famille surtout à cause du boulot.

On court dans tous les sens pour gérer beaucoup de choses, pendant que le temps passe, et nous verrons certains partir, quitter ce monde pour toujours,  ceux dont  a pas su vraiment profiter dernièrement en raison de nos contraintes.

Être adulte, c’est se marier ensuite, fonder une famille : l’aspiration de la plupart d’entre nous !

Capture.PNG

Une autre étape loin d’être facile, car pour une femme c’est le moment d’allier vie professionnelle, familiale, mais aussi celui d’épouse.

Et puis, il y a ceux malheureusement qui finissent par divorcer en traversant peu après : une phase très difficile dans leurs vies par rapport à cela, tandis que d’autres qui se voyaient marier avant la trentaine, sont toujours au statut de célibat, ce qui peut engendrer quelquefois un stress énorme avec l’horloge qui tourne, surtout lorsqu’on est une femme.

Être adulte, c’est payer désormais des factures, un loyer, vouloir prendre des prêts bancaires pour concrétiser certains projets, être parfois aussi criblé de dettes.

D’autres ne cessent de courir derrière l’argent pour pouvoir concrétiser leurs affaires, leurs projets.

Être adulte, c’est devoir prendre des responsabilités, très souvent  pas facile du tout !

Tout était plus simple lorsqu’on avait 15 ou 16 ans.

Notre seul objectif était d’avoir de bonnes notes à l’école.

Jean Rostant écrivain et moraliste français disait : Être adulte, c’est être seul.

Et puis il y a cette femme de lettres  sénégalaise que j’adule tant Fatou Diome qui à travers cette belle citation dit que :  Devenir adulte, c’est oser se retourner enfin et faire face aux loups.

Comme quoi la vie d’adulte, reste l’étape la plus difficile chez l’homme, mais  dans un autre sens, demeure incontestablement, celle qui le construit.

ferris.gif

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s