Propositions indécentes dans le milieu professionnel

Les propositions indécentes, voire extrêmement indécentes sont une réalité dans le milieu professionnel.

Les femmes restent celles à être, les plus confrontées à ce genre de situation.

Une situation qui peut survenir à n’importe quel moment, cela même avant qu’elles ne soient embauchées au sein d’une entreprise.

L’employeur peut lui faire directement des avances très déplacées, au moment par exemple il reçoit une jeune fille, voire une femme en entretien, surtout s’il sait d’avance qu’elle est encore célibataire, ou divorcée.

N’empêche que certains employeurs également n’éprouvent aucun respect à le faire aussi à l’endroit de celles qui sont déjà mariées.

Certaines jeunes filles par exemple issues de milieu très modeste à la recherche d’un emploi urgent afin de pouvoir subvenir aux besoins de leurs familles ( notamment en Afrique ) se sont déjà retrouvées face à des employeurs qui leur avaient fait des propositions indécentes.

Celles d’entretenir des relations sexuelles avec eux en échange d’un très bon salaire.

àà

Il y en a parmi elles qui bien sûr, avaient opté pour un refus catégorique, trouvant ces propos grotesques, irrespectueux, mais surtout très déplacés ( lorsque ces potentiels futurs employeurs en question leur en avaient fait part ) alors que d’autres, n’ayant pas une autre alternative avaient décidé d’accepter.

Seulement, je pense, qu’on peut toujours s’y opposer !

Je ne juge pas ces femmes, mais pour moi : le respect de sa dignité devrait passer avant toute chose, car même si cette porte doit se fermer à elles, il y aura toujours une autre qui s’ouvrira ailleurs. Une autre opportunité à saisir !

D’autres dirigeants de boites peuvent aussi faire part de ces propositions directement par mail avant même de recevoir une de ces femmes en entretien ( après avoir vu sa photo sur son CV, et ayant obtenu quelques informations la concernant ).

Je suis tombée justement un jour sur un article portant sur le même sujet que celui que j’aborde, relatant l’anecdote d’une algérienne  ( une jeune trentenaire ) qui après avoir démissionné de sa précédente boite, avait décidé de postuler dans une nouvelle entreprise.

Le dirigeant de cette structure lui avait confirmé qu’il recherchait bien une assistante en lui énonçant les missions qu’il souhaitait lui confier et que parallèlement il souhaiterait qu’elle soit ouverte à une autre proposition.  Et, si elle acceptait celle-ci, il lui assurerait un très bon salaire.

Ne comprenant pas de quoi il s’agissait, elle lui posa la question. Et, il lui répondit : « Je cherche en parallèle de votre travail comme assistante : une relation discrète ».

D’autres femmes  également peuvent faire face à des propositions indécentes lorsqu’elles ont déjà intégré une entreprise, soit de la part de leurs employeurs toujours ou de leurs N+1 ( en l’occurrence  la personne à laquelle elles sont directement rattachées : leurs responsables hiérarchiques ).

En outre, s’il y a bien un métier parfois difficile d’exercer en tant que femme, c’est celui de commerciale lorsque l’on doit aller démarcher des clients, se rendre ainsi en rendez-vous clientèle. Il y a de même , d’autres métiers impliquant de devoir rencontrer des futurs partenaires dans le cadre de son travail.

Beaucoup de femmes justement dans un tel contexte, se sont retrouvées en face d’hommes qui les voulaient absolument dans leurs lits  ou qui leur avaient fait part directement d’allégations assez perverses.

Toutefois, le plus alarmant concernant ces propositions indécentes, c’est surtout le fait qu’elles puissent prendre parfois, des proportions bien plus importantes, en devenant ainsi un véritable calvaire pour beaucoup de femmes et cela : un peu partout dans le monde.

Un calvaire à de l’intimidation, comme du harcèlement sexuel !

Par intimidation, je fais allusion aux circonstances suivantes :

  • Subir du chantage de la part de ces hommes qui iront jusqu’à les contraindre d’accepter leurs propositions.  Et, en cas de refus, elles seront contraintes à perdre quelquefois, définitivement leurs emplois
  • Subir leurs vengeances lorsqu’elles déclinent leurs propositions ( ils feront exprès de leur faire des remontrances, essayer de les humilier en public, ou  faire l’impossible pour les rétrograder )

ààààà

S’agissant du harcèlement sexuel, plusieurs points peuvent être évoqués à ce sujet, notamment :

  • Faire des attouchements inappropriés à l’endroit de l’autre
  • Faire part de ses désirs sexuels ( en tant qu’homme ) envers elle : à longueur de temps
  • Envoyer mails, messages, photos à connotation sexuelle ou appeler constamment la personne concernée pour lui parler de relations intimes que l’on souhaite entretenir avec elle

à0P

Ce qu’il est important de savoir d’ailleurs concernant le harcèlement sexuel c’est le fait que parfois, il soit lié à un environnement un peu trop sexiste.

En effet, certains hommes de par leur sexe ( masculin ) et leurs pouvoirs ( leurs statuts ) considèrent encore à l’heure actuelle : les femmes, comme des objets sexuels et donc comme des êtres inférieurs aux hommes.

Il faut savoir aussi que l’Organisation Internationale du Travail a adopté une convention reconnaissant que  : la violence ainsi que le harcèlement dans le monde du travail peuvent constituer une violation des droits humains ou une atteinte à ces droits.

Cela parce que tout simplement, le harcèlement peut causer certains dégâts importants à la personne qui le subit, notamment d’ordre psychologique.

Je vous partage d’ailleurs cette vidéo Youtube de l’émission : ça commence aujourd’hui, dans laquelle la présentatrice avait invité sur le plateau des femmes qui avaient fait part de leurs témoignages concernant le harcèlement sexuel qu’elles avaient subi dans leurs lieux de travail.

Des histoires pleines d’émotions, alors n’oubliez pas surtout de préparer vos mouchoirs, avant de la visionner.

 

Par ailleurs, il est important de savoir aussi que ce ne sont pas toutes les femmes qui ont le courage de  porter plainte lorsqu’elles sont confrontées à du harcèlement sexuel au travail, en particulier dans la société africaine.

Et parfois lorsqu’elles osent le faire, elle peuvent ne pas être prises au sérieux.

Au Bénin par exemple, le harcèlement sexuel serait très fréquent dans le milieu des médias et il n’y ait pas toujours facile pour les femmes qui l’ont subi de porter plainte, car la société les contraint parfois à se taire en faisant preuve de discrétion.

Deux journalistes béninoises ont eu le cran de témoigner sur le harcèlement ainsi que les abus auxquels elles avaient faire face dans leur milieu professionnel.

L’une d’elles en avait parlé sur Facebook, lors de la fête du 1er mai.

Sa publication en question est celle ci-dessous qui avait été repartagée ensuite plusieurs fois, par un grand nombre d’internautes.

ààà

Ce qui m’incite à dire, que les femmes ne doivent jamais se laisser piétiner, humilier !

On les considère très souvent comme : le sexe faible, alors qu’elles sont loin de l’être !

Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que le 08 mars est célébré chaque année partout à travers le monde, afin de mettre l’accent et nous rappeler l’importance de l’égalité des sexes.

Certains hommes continuent à les assimiler à des objets sexuels ( comme je le disais plus haut ) et se permettent ainsi de dire ce qu’ils veulent.

Ceux qui souhaitent à tout prix assouvir leurs moindres désirs, leurs  pulsions sexuelles et cela qu’importe ce que cela doit coûter, même s’ils doivent s’amuser avec le mental des femmes en leur faisant parfois du chantage, comme des menaces, lorsqu’elles ne se plient pas à leurs désirs.

Et en vertu de quoi ?

Cela reste comparable pour moi à un comportement si bestial, méchant et égoïste à la fois !

En France, 1 femme sur 5 a déjà vécu ce type de harcèlement au cours de sa vie professionnelle et il n’y a pas assez d’actions en justice à ce sujet.

Nous sommes nombreux à connaitre le célèbre hastag #balancetonporc initié par Sandra Muller ( une journaliste ) qui aurait elle aussi été confrontée aussi à du harcèlement sexuel au travail.

L’idée était de permettre à toutes les femmes de pouvoir s’exprimer sans crainte, en faisant part elles aussi de ce qu’elles avaient vécu par rapport à cette situation.

ppp

Et il faut dire qu’aujourd’hui, de nombreuses femmes utilisent ce hastag pour raconter leurs vécus.

Cependant, bien que les femmes demeurent les plus nombreuses à être confrontées à des propositions indécentes pouvant découler sur toutes ces situations alarmantes  : Intimidation ou harcèlement sexuel, certains hommes y sont eux aussi parfois confrontés.

l

Cela s’applique pour eux dans un contexte presque similaire, venant ainsi de la part de leurs employeurs de sexe féminin, qui leur font des avances parfois beaucoup trop osées ( par conséquent : à caractères sexuels ).

Toutefois sachant que ce sont  beaucoup plus les femmes qui vivent ces situations au travail, dans les 4 coins du monde, la plupart des associations d’aides aux victimes  de harcèlements qui existent,  sont plutôt des organismes dédiés uniquement à la gente féminine.

Le conseil que je pourrai donner à tous ceux qui sont confrontés à des propositions indécentes  ayant  débouché sur une toute autre ampleur ( et donc beaucoup plus importante )  telles que celles citées antérieurement, est le suivant :

Nous sommes maitres de nos actes, comme de notre corps et avons tous une dignité à laquelle nous devons croire : profondément !

Une dignité que personne n’a le droit de nous enlever, quel que soit le statut social que cette personne puisse avoir !

Ayons le courage de dire : NON , lorsque l’on nous impose des choses qui vont à l’encontre de nos principes, notre éducation, mais surtout de nos valeurs !

Et cela commence par : se respecter soi-même  et imposer à l’autre  qu’il nous respecte !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s