Véhiculer l’image d’une Afrique positive pour contrer les clichés

On constate de plus en plus de nos jours, que pas mal d’africains essaient de défendre au mieux leur continent, en véhiculant l’image d’une Afrique pleine de richesses.

Riche de par sa culture, une culture qui a longtemps été ternie, car très souvent dans certains documentaires diffusés dans d’autres zones du globe, on montre toujours l’image d’une Afrique extrêmement négative.

Celle où le noir donne l’air d’être sauvage, on le montre marcher pieds nus, à moitié vêtu, dans des zones très reculées.

C’est presque toujours l’image du noir pauvre, non émancipé que l’on voit à la télé, si bien que beaucoup d’occidentaux, d’asiatiques, d’américains, qui n’ont jamais été en Afrique, se sont fait des clichés énormes sur le continent noir.

L’ idée de ce sujet d’article m’est venue, lorsque je suis tombée sur une publication du web comédien : Saga Love dans laquelle il critiquait un documentaire mettant en avant la différenciation entre la manière de vivre des africains, des occidentaux et des asiatiques.

Il avait tellement raison en faisant part de son opinion sur cette vidéo qui m’avait également choqué tout comme lui !

Je me suis dit que l’individu qui avait réalisé ce documentaire n’avait aucun respect envers les africains.

Ci-dessous d’ailleurs l’extrait de la vidéo :

J’en profite pour vous faire part de quelques anecdotes :

Quand j’étais encore étudiante, un camarade de classe m’avait demandé si mon père était un ministre au Sénégal. Quand je lui avais répondu très surprise et agacée à la fois : pourquoi cette question ? Il m’avait dit alors : Vu le prix que l’on paie dans cette école, ce n’est pas donné à n’importe qui d’y être !

Le pire c’est également le fait d’avoir déjà entendu une autre remarque un jour du type :

« Je ne savais pas qu’il y avait l’internet en Afrique ! »

Ou encore : « Je ne savais pas qu’il y avait l’électricité en Afrique » .

J’avais aussi une ancienne camarade de classe d’origine ivoirienne, à qui on avait demandé : Comment elle avait fait pour venir en France ?

La question l’avait tellement énervé qu’elle avait répondu :

« J’ai nagé de la Cote d’Ivoire jusqu’ici ! »

Quand j’étais encore plus jeune également, et ayant vécu une partie de mon enfance en Allemagne, mon père m’avait rappelé un jour, une anecdote concernant une fille, qui à l’époque était une de nos voisines.

Elle était un plus âgée que moi, et nous adorait ma sœur et moi, au point qu’elle venait tout le temps nous voir.

Seulement, la mère à celle-ci, interdisait sa fille de nous fréquenter, en lui disant :

« Tu vois ces gens là, ce sont des sauvages ! Ils ne sont pas comme nous ! C’est parce qu’il n’y a rien chez eux, qu’ils sont venus ici ».

Malheureusement, nombreux sont ceux qui aujourd’hui encore, en 2021, pensent comme elle !

De nos jours, et malgré le fait que dans certains documentaires encore, comme d’autres images négatives de l’Afrique véhiculées dans les autres coins du monde à la télévision, il y a beaucoup d’africains, notamment artistes et influenceurs web qui se font les défenseurs de leur continent, car l’Afrique ce n’est pas que la pauvreté !

Vivre en Afrique, et être africain, ne veut pas dire systématiquement, vivre dans la misère, vivre dans des cases.

Vivre en Afrique ne veut pas dire : être sauvage !

On y trouve tout comme en Europe, en Asie ou ailleurs, de belles maisons, de belles voitures, des coins paradisiaques…

Les artiste nigérians par exemple le démontrent très souvent dans leurs clips vidéos.

Au Sénégal, également le producteur d’une série télévisée avait expliqué un jour qu’il avait tenu dans sa production a y montré de belles maisons, afin que beaucoup comprennent justement qu’on pouvait y trouver dans son pays.

En parlant d’ailleurs de séries, aujourd’hui on peut constater que pas mal de fictions sénégalaises, essaient au mieux de promouvoir le Sénégal, en mettant en avant certains endroits, et en plus de cela : les vêtements.

Des séries que l’on peut suivre sur Youtube, désormais disponible en version sous titrée en français afin de permettre à tout le monde de pouvoir les suivre.

Il y a quelques jours d’ailleurs, je suis tombée sur le commentaire d’une internaute qui commentait l’extrait d’un épisode d’une série sénégalaise sur facebook, en disant à quel point elle appréciait les tenues portées par certains des personnages.

Sur les réseaux sociaux également, on constate de plus en plus les challenges qui sont mis en place pour promouvoir les vêtements africains, repris sur Tik tok, instagram…

De plus, il existe des pages dont leur objectif principal consiste à mettre en avant la culture africaine de façon positive.

Certaines parmi elles, compte des millions d’abonnés à travers leur monde.

C’est le cas de la page nweworldwide !

Il y a également des stylistes africaines qui en organisant des défilés de mode à travers beaucoup d’autres pays, notamment ceux Européens, veulent dynamiser la culture africaine.

C’est le cas d’Adama Paris à travers sa Black fashion week organisée à Paris.

Hormis l’aspect vêtements, belles maison ou belles voitures, les jeunes africains essaient aussi de véhiculer l’image d’une Afrique qui bouge avec des personnes pleines d’ambitions, qui sont fières de montrer sur la toile la beauté de leur pays, comme de leur continent.

Elles essaient de démontrer que l’on peut ne jamais avoir été en Europe, ou ailleurs, pour réussir dans la vie.

L’Afrique est loin d’être un continent misérable, comme certains peuvent le penser, la véritable richesse c’est cette culture que beaucoup sont fiers de mettre en avant.

Aujourd’hui, on voit des gens fiers de montrer la beauté de leur pays, de leur ville, des paysages.

Même si leur plan culinaire, il existe de plus en plus de blogueurs dans ce domaine qui sur les réseaux sociaux publient des vidéos de recettes de cuisine de leur pays.

Il faut dire d’ailleurs que les réseaux sociaux jouent un impact très positif dans ce sens, sachant que les contenus qui sont diffusés peuvent être partagés un peu partout dans le monde, ce qui contribue ainsi à la notoriété de ces personnes qui sont suivies sur instagram, facebook, comme youtube.

Bien que des clichés peuvent encore subsister de nos jours sur l’Afrique, un grand nombre d’africains grâce à la magie des réseaux sociaux notamment, ou encore à travers leurs vidéos musicales se font : les ambassadeurs de leur pays, comme de leur continent !

Les jeunes sont ceux essentiellement qui contribuent à ce changement positif.

On le constate également à travers l’entreprenariat sur lequel mise beaucoup de jeunes, qui commence à prendre un essor important en Afrique.

Certains jeunes veulent développer : le Made in Africa un peu partout dans le monde !

Idriss Deby ne disait-il pas d’ailleurs :

« La vraie richesse de l’Afrique, ne sont ni les matières premières, ni l’aide extérieure que l’on reçoit en montant ou en forme, mais sa JEUNESSE . »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s