Le Coronavirus : une leçon pour l’humanité ?

Aujourd’hui, nous sommes pratiquement tous inquiets, parfois même apeurés depuis l’apparition de ce virus; invisible à l’oeil nu certes, mais doté d’une force et d’une vitesse de contamination incroyable !

Un virus qui a un véritable impact négatif partout à travers le monde !

Qui aurait pensé une seule fois, ou une seule seconde, que ce monde connaitrait un bouleversement pareil, deux mois seulement après que nous ayons entamé une nouvelle année : celle 2020 ?

Une terrible pandémie qui pourrait être presque comparable de par les ravages qu’elle est entrain de causer : à celle de la peste.

Aucun continent n’en est épargné, alors que beaucoup de nations à travers le monde auraient pu éviter d’être touchées par cette maladie, parce que malheureusement les bonnes mesures n’ont pas été prises à temps !

Aujourd’hui, nous sommes pratiquement tous contraints à ne plus pouvoir sortir de chez nous, adopter le confinement qui reste le seul moyen , hélas, de pouvoir se protéger afin d’éviter au mieux d’être en contact avec une personne qui pourrait être atteinte du coronavirus.

Et comme nous le savons tous, il suffit qu’une seule personne l’ait, pour contaminer toutes les autres.

Le plus inquiétant, c’est la vitesse à laquelle ce satané virus, arrive à se propager.

Cette pandémie ne reste pas sans conséquences, car elle a engendré beaucoup de facteurs , hormis le cas du confinement que j’ai déjà évoqué, il y a le ralentissement de l’économie à l’échelle mondiale.

Le plus inquiétant, c’est qu’aucun d’entre nous ne sait exactement quand ce cauchemar prendra fin, ni même les autorités, quel que soit le pays en question.

Pour le confinement, il faut continuer à s’appuyer sur des probabilités, notamment en Europe, car il pourrait se poursuivre des semaines ou peut- être encore des mois.

D’autre part, au-delà de toutes ces conséquences terribles que le coronavirus a pu provoquer, je me pose la question à savoir si tout ce qui se passe ne serait pas quelque part : une punition divine, une leçon à l’humanité toute entière ?

En effet, nous vivons dans un monde l’homme cause beaucoup de mal. Cela, même par le biais de la science, en testant souvent, d’abominables expériences faites sur des animaux qu’il ne cesse de torturer,  pensant ainsi toujours être au contrôle de tout !

Capture

Un monde l’égoisme, la vanité, le gaspillage, l’arrogance, le manque d’empathie envers l’autre a pris énormément le dessus.

L’homme a eu la chance énorme d’avoir cette belle richesse qui n’est autre que la nature, mais malheureusement au lieu d’en prendre soin, ainsi que de ceux qui y vivent : à savoir les animaux, il en est ni plus, ni moins, que le principal destructeur !

De plus, on a pu constater à travers des images diffusées sur les réseaux sociaux, qu’il a fallu le confinement humain, pour que l’eau de Venise ( en Italie ) retrouve sa clarté en moins d’une semaine.

coronavirus-en-italie-les-canaux-de-venise-redeviennent-limpides-une

Ce qui nous interpelle une fois de plus : sur l’importance de la protection de l’environnement.

La situation que nous vivons à l’heure actuelle, doit nous faire énormément réfléchir !

Je reste d’ailleurs convaincue que c’est déjà le cas pour la majorité d’entre nous !

Lorsque je prends l’exemple du confinement, je me dis que cela permettra à beaucoup de parents qui ne passaient pas beaucoup de temps avec leurs enfants, tellement ils étaient obnubilés par leur travail, de pouvoir leur en accorder davantage, être à leur écoute, et pour certains aussi : apprendre à mieux les connaitre.

Ce confinement pourrait également être un moyen pour des couples qui traversaient une mauvaise passe, de pouvoir régler leurs différends et de se rapprocher enfin !

Aujourd’hui, chacun d’entre nous, n’a pas une autre alternative que de devoir rester à la maison tous les jours,  s’adapter à la situation, en devant se priver pendant une période jusque-là indéterminée, de sa salle de sport, de ses sorties aux restaurants, au cinéma, de ne pouvoir se rendre aux salons de coiffures, voyager, ou effectuer des promenades…

Et puis, il y a cette sociabilité qui manquait parfois dans ce monde, dont ont  su faire preuve certains, comme on a pu le voir en Italie ou en France, avec tous ces gens qui se réunissent dans les balcons de leurs immeubles, en chantant en choeur, ou en faisant danser les autres afin d’oublier ce stress  du coronavirus qui les habitent.

Il faut dire que dans une situation ordinaire, beaucoup n’accordaient aucune importance à leur voisinage ou pire :  aux autres, tout simplement !

Aujourd’hui, ceux qui n’en prenaient pas vraiment conscience auparavant, réalisent qu’ils ne sont après tout, que des mortels.

La seule chose qu’ils ont désormais en tête, c’est : leur survie !

Ceux qui avaient délaissé la prière, ont soudainement décidé de se rapprocher de Dieu à nouveau, parce qu’ils sont devenus terriblement inquiets quant à leur devenir !

pray

Et puis, il y a cette notion de solidarité, auparavant, quasi inexistante entre les peuples, qui renait, comme on a pu le voir avec la Chine et le Cuba, qui ont apporté leur soutien à l’Italie sur le plan médical.

Le monde entier est devenu solidaire envers le corps médical, parce que nous voyons tous en eux : des héros.

Ils sont applaudis chaque soir en France par exemple; car on reconnait enfin leur valeur, on les voit comme des sauveurs !

Les riches, comme les hommes politiques comprennent enfin qu’ils peuvent être impuissants face à quelque chose, parce que l’argent, ainsi que le pouvoir ne sont pas les solutions à tout, dans le monde ici-bas !

Ils demeurent des êtres humains, et Dieu : notre créateur, nous l’a démontré à travers cette épreuve, comme pour nous ramener à l’ordre, en nous rappelant  à chacun, sans exception qu’il demeure le Maitre : l’Être Suprême !

La circonstance actuelle a prouvé que nous restons tous égaux, car même ceux qui ont du Pouvoir, sont devenus faibles face à ce virus.

L’Afrique qui était constamment critiquée comme étant le continent d’où provenait    (soit-disant) les pires maladies, était devenue soudainement au début de l’apparition de cette pandémie, la zone la plus sûre, car n’étant pas encore affectée.

L’Occident qui restait l’Eldorado pour ceux qui voulaient quitter impérativement leurs terres mères à la quête d’un avenir plus prometteur, voire meilleur, s’est métamorphosé en une zone noire, celle qui fait peur aujourd’hui, parce qu’étant la plus touchée par cette maladie.

Encore une fois : Qui l’aurait cru ?

Pour terminer ces quelques lignes, j’aimerais faire part de mon souhait ,  qui est celui-ci :

Lorsque nous sortirons enfin de cette situation, j’espère que l’être humain portera un meilleur regard sur sa manière d’agir, de se comporter avec l’autre.

J’espère de tout coeur, qu’il appliquera enfin cette attitude à la lettre, car comme le dit si bien ce fameux adage : il n’est jamais trop tard pour changer !

Sachons apprendre de nos erreurs en adoptant un meilleur comportement, non de façon temporaire, mais de façon permanente !

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s