Stop à la stigmatisation envers les personnes guéries du coronavirus !

Comme vous le savez déjà, la Covid 19 continue à prendre une ampleur importante aussi bien dans certains pays africains, que dans d’autres continents.

Une maladie qui peut toucher n’importe qui !

Toutefois, ce qu’il est essentiel à retenir, c’est d’ailleurs ce sur quoi, j’insiste vraiment, c’est d’éviter de montrer une certaine animosité, voire une intolérance envers ces personnes qui ont déjà été atteintes de la maladie et qui en sont guéries.

ààà

Beaucoup ignorent que les individus qui ont été soignés de celle-ci, ne sont plus susceptibles de contaminer d’autres personnes.

Par conséquent, une fois qu’un individu en est guéri, il n’y a plus aucun risque pour lui de contaminer l’autre et il s’agit bien d’une confirmation du corps médical.

Malheureusement triste est de constater que ceux qui ont réussi à combattre le coronavirus, subissent une stigmatisation assez malsaine de la part de leur entourage, comme s’ils étaient eux-mêmes le virus personnifié.

Au Sénégal, par exemple, certains sont indexés par leurs voisins lorsqu’ils sortent de chez eux, subissent les mauvais regards, sont le sujet de conversation de beaucoup de personnes, uniquement parce qu’ils ont déjà eu cette maladie.

Oublieraient-ils que celle-ci peut arriver à n’importe qui ?

De plus, est-ce une honte d’avoir eu une telle maladie ?

Pourquoi ne pas les encourager à aller de l’avant, les féliciter d’avoir réussi à vaincre cette maladie, surtout que beaucoup en sont morts à travers le monde ?

Ces individus (hommes, comme femmes) devraient bien au contraire être vus comme des symboles de courage, de bravoure, et peuvent surtout contribuer à la sensibilisation de cette maladie, pour l’avoir vécu.

Ils doivent être des portes -paroles autour d’eux afin que d’autres personnes beaucoup trop laxistes, prennent conscience que cette maladie est loin d’être une utopie !

Elle peut engendrer surtout des conséquences très néfastes, pouvant même conduire parfois dans un état de coma profond.

Combien de personnes à l’état actuel, ne prennent aucune mesure malgré toutes les mises en garde ou les chiffres communiqués régulièrement sur le nombre de cas positifs, comme de décès de la Covid 19 : notamment au Sénégal ?

Cela m’avait tellement attristé d’apprendre que l’humoriste sénégalais : Kouthia avait lui-même été confronté à une certaine stigmatisation, une fois sa sortie d’hôpital, alors qu’il reste un miraculé après avoir passé 20 jours en soins intensifs.

Kouthia

Il aurait pu y rester étant donné que le coronavirus l’avait plongé dans le coma lorsqu’il l’avait eu.

Malheureusement certains avaient préféré le fuir, ou l’avait soupçonné de propager le virus, comme il l’avait expliqué dans un de ses témoignages, après sa guérison.

Voici d’ailleurs ce qu’il expliquait à travers ses propos :

Fuir les personnes malades, ça les rends encore plus malades psychologiquement. Je pense que c’est vraiment du racisme médical.

Il encourageait également les sénégalais à faire preuve d’un comportement plus positif envers ceux qui ont réussi à vaincre la Covid 19.

D’autres personnes ont subi cette même stigmatisation au Sénégal : une situation qui reste particulièrement très difficile et triste pour elles, car elles sont indexées à chaque fois.

Au Tchad, le contexte serait similaire, voire même plus compliqué.

Ceux guéris de la covid 19, sont rejetés par leurs propres familles ou se retrouvent tout bonnement dans la rue ( expulsés de leurs logements ).

J’ai tenu d’ailleurs à partager à travers ces lignes le témoignage de Mathias Douwag : un jeune étudiant tchadien qui s’était confié à un site d’actualités.

« À l’heure où je vous parle, je suis sans abri et j’ai trouvé refuge à l’église. Dans tout le quartier, je suis stigmatisé et personne n’ose s’approcher de moi. Je me sens vraiment délaissé.

Personne ne choisit d’être malade, c’est une situation mondiale. Beaucoup de gens sont en train de mourir de la Covid-19.

On devrait encourager ceux qui sont guéris plutôt que de les stigmatiser. J’aimerais vraiment faire un plaidoyer auprès du gouvernement pour accorder une protection aux personnes victimes de la Covid-19.

 La nuit où je suis sorti de l’hôpital, mon propriétaire m’a refusé l’accès à ma chambre. J’ai mon attestation délivré par l’hôpital après ma guérison, mais personne ne croit à tout cela »

En République Démocratique du Congo, Dieunit Kanyinda (un journaliste) qui avait été lui aussi atteint du coronavirus, tenait également à travers son témoignage à démontrer à quel point cette maladie existait bel et bien et qu’il ne fallait pas toutefois ressentir de la honte, une fois l’avoir eu, car on pouvait en guérir.

En faisant allusion à la stigmatisation présente aussi dans ce pays à l’égard de ceux qui en sont guéris, il expliquait ce que ses propres enfants avaient subi :

Mes enfants dans le quartier ont été surnommés : ‘Covid’. On les a appelés ‘corona’.

Personnellement, je me demande comment certains peuvent faire preuve d’autant de sarcasme ?

Ce qu’il faut savoir d’ailleurs, c’est que certaines personnes pouvant avoir les symptômes du coronavirus, craignent très souvent de se rendre à l’hôpital afin de pouvoir effectuer des tests car ayant peur de devoir subir ensuite : une stigmatisation.

J’ai lu récemment un article en ligne du Journal le  Monde dans lequel il y était expliqué que : plusieurs personnes au Cameroun seraient décédées parce qu’elles avaient retardé leurs prises en charges médicales par peur justement de subir cette stigmatisation.

Je crois qu’il est important que les messages de sensibilisation soient renforcés sur ce sujet, un peu partout dans le monde, mais surtout en Afrique.

Chaque Ministère en charge de la Santé au sein des pays africains devrait accentuer sa communication autour de ce sujet, afin de réduire ce phénomène qui subsiste.

Je salue d’ailleurs l’initiative de celui du Sénégal pour avoir diffusé une communication dans ce sens, que j’ai tenu à partager dans cet article.

Il faudrait faire comprendre à la population que ceux qui ont été guéris de la Covid 19, ne représentent aucunement une menace ( car une fois qu’ils ont été soignés, il n’y a plus de risques ).

Ils devraient bien au contraire : être acclamés, soutenus, encouragés, car ils ont eu cette chance inouïe de vaincre cette terrible maladie et c’est de ça dont il s’agit essentiellement !

Cela, de la même manière que tous ces infirmiers, ces médecins qui étaient applaudis en France par exemple.

Tout ce corps médical qui se démène sans relâche pour sauver des vies, soigner toutes ces personnes atteintes du coronavirus depuis le début de la pandémie.

Des gens qui contradictoirement étaient eux aussi parfois stigmatisés, parce qu’ils étaient en contacts avec les malades de la covid 19.

Il est bien triste de voir qu’à l’heure actuelle des individus guéris de cette maladie, subissent pleins d’injustices liées à la stigmatisation.

BeFunky-collage(4)

Ce qui moralement peut encore plus les affecter comparé au moment   ils ont  été confrontés au coronavirus.

Et; je pense que beaucoup doivent penser à cela afin de se remettre définitivement en question !

Apprenons à soutenir l’autre, le réconforter, lui faire comprendre qu’il est un héros, parce qu’il vient de loin !

Il est un héros comme tous ces médecins et ces infirmiers !

Rappelons-nous que nous ne sommes que des HUMAINS et donc : des êtres VULNÉRABLES.

Une personne qui a été malade et guérie d’une maladie très grave, voire pouvant être mortelle, ne représente pas un danger pour la société et ne devrait ainsi pas être vue comme une soi-disant : Menace !

Bien au contraire, il faudrait plutôt la voir comme cette PERSONNE FORTE, qui a su se relever d’une épreuve très difficile, dont elle a si bien triomphé, parce qu’elle a eu tout simplement :  droit à une seconde chance de la part de notre créateur.

Celle de pouvoir être encore parmi les siens !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s