La méchanceté entre femmes

La méchanceté reste un phénomène beaucoup plus présent chez la gente féminine, parce qu’il faut le dire : quand une femme est méchante, cela peut dépasser parfois ce que vous pouvez imaginer, tellement on pourrait faire allusion à un plus haut degré !

Les femmes sont capables de détruire beaucoup de choses ou causer du tort à beaucoup d’autres femmes, rien que par un tel comportement extrêmement nuisible !

Cette méchanceté est présente dans n’importe quelle société, que l’on parle de celle africaine, occidentale, américaine, comme asiatique, car il y a toujours au moins une femme sur deux dans ce monde qui a déjà été confrontée à celle d’une autre femme.

Je vais d’abord parler de mon cas, car je ne compte plus le nombre de fois où j’ai du mettre fin à certaines amitiés, après que leurs masques soient tombés.

D’ailleurs s’il y a une des choses que je ne supporte pas, c’est bien : l’hypocrisie !

Ce qui m’emmène à la question suivante :

Qu’est ce qui explique que beaucoup de femmes, soient peu solidaires, si méchantes envers d’autres femmes ?

C’est ce que je vais vous lister en quelques points :

1. L’hypocrisie

Malheureusement, il y a trop d’hypocrisie au niveau de la gente féminine.

Il y a des femmes qui vous sourient, par exemple dans le milieu professionnel, alors une fois que vous avez le dos tourné, elles seront les premières à mal parler de vous.

Cette hypocrisie, elle existe également dans les familles, comme dans les relations amicales.

Il y a des femmes pour qui vous vouez beaucoup d’affection, qui dans le fond, sont hypocrites.

Je vous renvoie d’ailleurs à mon article intitulé : Les femmes sont-elles toujours vraies entre elles, dont voici le lien : https://lespenseesdenicole.com/2020/05/11/les-femmes-sont-elles-toujours-vraies-entre-elles/

Parfois en tant que femmes, on peut avoir dans notre lot de connaissances, comme d’amies, d’autres femmes qui nous font croire qu’elles nous apprécient, nous aiment bien, alors que c’est totalement le contraire, parfois elles peuvent juste être là par intérêt !

On retrouve également cette hypocrisie dans certaines belles-familles : notamment avec une ayant une belle-mère qui intérieurement ne l’aime pas du tout, mais qui ne le montre pas, afin de cacher les apparences.

Ce qui est valable lorsqu’une, voire des belles-sœurs font semblant d’apprécier la femme de leur frère.

Ce sont des femmes qui sont capables de dire du bien de la personne concernée devant tout le monde, alors qu’elles ne pensent pas une seule fois, ce qu’elles disent.

C’est comme qui dirait : Crier A, tout haut et penser B intérieurement !

Des femmes fausses, on ne le compte plus !

Il y a celles de même qui ont pour objectif de créer la zizanie entre deux femmes qui à la base s’entendent très bien, en venant raconter chez l’une : des choses que soi-disant l’autre aurait dit sur elle et vice-versa inversement, elle fera pareil avec la seconde.

S’il y a d’ailleurs un conseil que je peux donner aux femmes, c’est de toujours se méfier de celle qui a tendance à dire du mal d’une autre lorsqu’elle vient vous voir, parfois c’est uniquement pour vous emmener à détester cette personne dont elle parle, ou afin que vous preniez vos distances avec celle-ci, alors que très souvent c’est une femme pleine de gentillesse.

2. La jalousie

L’un des cas les plus fréquents reste celui-ci.

Ah la jalousie entre femmes, c’est juste incroyable !

Qui ne la jamais subit en tant que femmes ?!

On vous dévisage de haut jusqu’en bas, on vous parle mal parfois, on garde un œil sur vous…

Une femme peut,  ne pas vous apprécier lorsqu’elle vous vous rencontrez dès la première fois, car elle vous considérera aussitot comme une menace, surtout si elle constate que vous bénéficiez de beaucoup plus d’atouts qu’elle !

De cette jalousie peut très souvent découler ensuite : une rivalité inimaginable !

Certaines femmes vont dès lors ressentir ce besoin de se mettre en compétition avec d’autres.

Cela, je l’ai moi-même déjà vécu plusieurs fois !

Je vous partage le lien de l’article déjà écrit sur ce sujet : https://lespenseesdenicole.com/2017/08/16/3654/

Le pire c’est quand cette jalousie vire au drame.

On ne compte plus le nombre de femmes dont la vie a été ôtée par une de leurs proches, juste par jalousie, qu’il s’agisse de leur meilleure amie, leur tante, leur soeur…

La photo ci-dessous que vous voyez est celle d’une jeune congolaise du nom de Barbine décédée en 2019 à la suite d’un empoisonnement provenant de sa meilleure amie, parce qu’elle avait eu une promotion dans son travail.

Il y a aussi l’exemple de Deborah Tushima : une jeune nigériane empoisonnée également par sa meilleure amie, lors de son anniversaire.

Et puis, comment ne pas évoquer cette terrible tragédies survenue au Sénégal, avec ce bébé retrouvé mort dans un puits. Il se trouve que c’est la coépouse à sa mère avec la complicité de sa grand-mère paternelle qui seraient derrière cela.

Elles auraient commandité ce meurtre tout simplement parce que la maman du bébé avait réussi à avoir un garçon, et craignaient ainsi que si son père laisse un héritage, tout lui soit légué !

Je vous dis : On vit dans un monde de dingue !!

Faire face à un milieu polygame, n’est pas toujours chose facile pour une femme, car elle peut aussi bien être confrontée à des problèmes mystiques, que d’autres ennuis.

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai lu des articles, et écouté à la radio des anecdotes terribles concernant des femmes qui avaient jeté de l’huile chaude, de l’au bouillante ou de l’acide à leurs coépouses.

Je vous renvoie à mon article sur la jalousie d’une femme, dont voici le lien : https://lespenseesdenicole.com/2019/08/19/la-jalousie-dune-femme-pire-quun-venin-de-serpent-ou-la-jalousie-dune-femme

Comment ne pas parler aussi de ces femmes qui chopent les époux ou les copains des autres ?

Des sorcières sans état d’âme, parce que quelque part, elles enviaient le bonheur de leurs amies, ou étaient amoureuses de leurs partenaires, et on réussi à les séparer !

Prenez garde à ces soi-disant amies qui vous donnent de mauvais conseils ou vous poussent parfois à laisser tomber votre gars, uniquement dans le but de vous le piquer.

Je pense que parfois il est important de ne pas toujours tout dévoiler sur sa vie privée, meme à ses proches, en particulier lorsque vous avez quelques problèmes avec votre homme.

Il faut savoir qu’une soeur, comme une mère sont elles aussi capables de le faire, car il y a des femmes qui ont réussi à séduire les partenaires de leur soeur, comme de leur fille, et se sont ensuite retrouver en couple avec.

Ce n’est pas pour rien qu’on a tendance à dire que nos pires ennemis ne sont jamais bien loin, ils sont toujours dans notre entourage proche.

Je connais plusieurs femmes qui ont vécu de tels faits !

Ce genre d’expérience douloureuse, implique que celle qui l’a vécu, ne fasse plus jamais confiance à une autre de ses proches.

Lorsque vous avez également dans votre entourage, une femme qui n’est jamais contente pour vous, notamment que de choses positives vous arrivent, sachez qu’elle est à éviter !

Il y a des gestes qui ne trahissent pas !

3. Le manque de solidarité

Voici l’un des plus gros problèmes que l’on peut constater entre les femmes.

La plupart d’entre elles se soutiennent rarement, quel que soit le contexte !

Il y a quelques jours par exemple, une histoire terrible est survenue au Sénégal : celle du décès d’une jeune femme enceinte : Astou Sokhna.

Des sage-femmes ont été accusées de ne pas l’avoir assisté.

Du moins, il s’agirait d’une supposition, en attendant que cela soit bien confirmé par la justice.

Quoi qu’il en soit il y a pas mal de femmes qui ont déjà vécu un calvaire avec certaines sage-femmes.

Ce qui m’a terriblement choqué c’est la manière insolente dont elles répondent et le manque d’empathie qu’elles peuvent avoir à l’égard ‘autres femmes.

Par exemple :

 « Tu n’as qu’à pousser fort, n’est ce pas que quand tu faisais l’amour, c’était bien ?! »

Au-delà du manque de solidarité, c’est aussi et surtout une très grande forme de méchanceté !

Se comporter ainsi envers une autre femme, alors qu’une sage-femme est consciente des douleurs parfois très atroces que peut ressentir une femme enceinte lors de l’accouchement ou même au moment des contractions, surtout si elle est déjà passé par là, qu’elle a des enfants.

4. Se croire mieux que les autres !

S’il y a une chose que beaucoup de femmes aiment et ont tendance à faire, c’est le commérage.

Passer son quotidien à très mal parler les autres, ou s’en moquer méchamment !

Mais ce qu’il y a de plus déplorable c’est le fait de se croire mieux que les autres : penser être  la plus parfaite des femmes , alors qu’on est loin de l’être !

Et,pour cela, beaucoup de femmes passent leur temps à en dénigrer d’autres.

C’est devenu un véritable passe-temps pour elles !

Toutefois, il s’agit avant tout d’une autre forme de méchanceté !…

Je terminerai sur cette citation d’Amélie NOTHOMB :

« Si vous voulez connaitre la lie des sentiments humains, penchez-vous sur les sentiments que nourrissent les femmes envers les femmes : vous frisonnerez d’horreur devant tant d’hypocrisie, de jalousie, de méchanceté et de bassesse » .

Et oui, sachez que le diable peut aussi s’habiller en PRADA !

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. R. dit :

    Bonjour,

    Je pense que c’est avant tout, une question d’éducation et d’environnement parental. Une personne montre dès l’enfance des prémices de son caractère, notamment de ses défauts. Il revient au parent de s’assurer que l’enfant ne grandira pas en développant certains traits de caractère. J’ai remarqué que les gens qui grandissent dans un environnement où elles sont entourées de femmes adultes qui critiquent, envient, se font des coups bas, parlent dans le dos, finissent par croire que c’est « normal » d’agir ainsi. Pour elles, c’est tout à fait bénin de lancer des piques ou de lorgner « une amie » alors que nous n’y trompons pas, nos actions ne font souvent que refléter le fond de nos pensées. Souvent en échangeant avec certaines harpies, je me rendais compte que leurs soeurs, mères, tantes avaient des comportements que je considèrerais comme « vils » mais pour elles, c’est « normal » et pas « bien grave ». Je connaissais quelqu’un qui me disait en riant: « ma soeur X m’a appelée, on a critiqué un peu ma soeur Y »; je n’en revenais pas car je trouvais ça malsain et fourbe. Mais, c’est ainsi qu’elles fonctionnent… et s’aiment!

    J’ai grandi avec une mère qui, bien qu’ayant certains défauts importants, n’était pas portée sur les ragots, comparaisons avec autrui, envie, etc. Du coup, je n’ai pas été habituée en grandissant à voir ou entendre une femme casser du sucre sur autrui ou lui lancer des regards noirs à la volée. Ce n’est qu’une fois que je suis devenue majeure, qu’elle s’est permis quelques rares fois, de dire des méchancetés par vengeance sur une soeur ou amie et encore, c’étaient quelques commentaires voilés. J’ai alors compris qu’elle avait décider qu’enfant, je ne devais ni voir, ni être témoin de certains comportements.

    Je suis désormais persuadée que dès le bas âge, si on remarque que sa fille aime, par exemple, abîmer les jouets d’autrui par jalousie ou est toujours à se mêler de ce que fait autrui, il s’agit de comportements à rectifier immédiatement. Je me dis qu’il faut inculquer le dégoût de l’hypocrisie, de la mesquinerie, de l’envie, des commérages à ses enfants, tout sexe confondu..

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s